> Accueil » Les 5 principaux dangers de l’Intelligence Artificielle

Les 5 principaux dangers de l’Intelligence Artificielle

Les 5 principaux dangers de l’Intelligence Artificielle
Les 5 principaux dangers de l’Intelligence Artificielle
4.3 (86.67%) 6 votes

Depuis déjà des années, l’Intelligence Artificielle est dans toutes les bouches. On la définie comme un ensemble de techniques et de théories visant à “remplacer” l’action de l’Homme et à simplifier sa vie.  Cependant, ces innovations technologiques ne sont pas sans risques. On peut d’ores et déjà comptabiliser 5 risques principaux.

top 5 des principaux dangers de l'Intelligence artificielle

1. PERTE DE VIE PRIVéE

Bon nombre de nos faits et gestes sont épiés, parfois même sans que nous le sachions. La plupart de nos actions sur Internet sont enregistrées et permettent donc de nous analyser. Le respect de notre vie privée est donc considérablement impacté. Ce phénomène est notamment connu en Chine, le pays le plus surveillé au monde, où la note sociale est entrée en vigueur. Grâce à des caméras intelligentes, les habitants sont traqués : traversée de passage piéton au feu rouge, fraude dans les transports en commun, violation du code de la route… Toutes ces fautes sont donc comptabilisées et permettent l’attribution d’une note sociale.

Ces caméras intelligentes peuvent également vous reconnaître dans une foule de plus de 60 000 personnes grâce à la reconnaissance faciale et analyser votre comportement dans sa généralité. On rencontre également l’IA jusque dans les toilettes publiques afin de réguler la distribution des feuilles de papier toilette…

Il est d’autant plus inquiétant de savoir dans quelles mains va tomber cette masse de données que les GAFA enregistrent et analysent. 

Comment être sûr que ce traitement est éthique ?

2. CHômage de masse

C’est un des risques principaux qui fait débat. On craint que les robots et les machines prennent la place de l’homme dans le domaine professionnel. L’Intelligence Artificielle créée de nouveaux emplois, mais elle en détruit fortement en parallèle. En effet, certains métiers sont déjà voués à disparaitre dont ceux où les tâches sont répétitives et “simples”. D’un autre côté, on remarque la création de nouveaux emplois. Cependant, ces derniers s’adressent à des personnes hautement qualifiées et hyper-diplômées. 

On note déjà l’automatisation de certains métiers qui peuvent donc à l’avenir, être remplacés : hôtesse de caisse, banquier, traducteur, ouvrier ou encore professeur d’école. Cette automatisation des tâches peut donc être à l’origine d’un chamboulement du marché du travail. Cela peut aussi s’expliquer car un robot totalement développé coûtera moins cher qu’un salarié humain sur le long terme et sera donc, plus efficient.

3. ROBOTS HUMANISés ET DOTés de conscience

Les dangers de l’Intelligence Artificielle résident également dans l’humanisation des robots. Des robots dotés de conscience qui proviennent du développement de l’IA forte. On peut craindre à l’avenir des machines sur lesquelles nous pourrions perdre le contrôle ou bien, pour lesquelles nous développerions une réelle dépendance. Le problème étant qu’il n’y a plus de frontière entre l’Homme et la machine. Prenons l’exemple de Sophia, ce robot humanoïde qui peut ressentir des choses et s’imprégner du comportement humain afin d’en imiter les gestes.

Les chatbots sont aussi des exemples de robots humanisés car on tend vers des agents conversationnels capables de s’adapter à chaque situation et à chaque personne, comme un véritable humain. 

A l’avenir, serons-nous capable de différencier une machine d’un robot ? Cela nous ramène des années en arrière, au Test de Turing

4. OUTIL D'AIDE AU TERRORISME

On assiste à une démocratisation des armes autonomes et des “robots tueurs”. Ces machines sont capables d’agir seules sans intervention humaine. Prenons l’exemple du drone quadrirotor qui a pour objectif de tuer une cible définie sans que l’Homme n’en prenne le contrôle. Ainsi, si l’IA se trompe de cible, alors il n’y a plus de retour en arrière. Dans le cas où la machine conserverait un contrôle humain,  alors l’Homme aurait pu éviter cette erreur.

Le problème étant également leur faible coût de production. Un réel avantage qui pourrait avoir pour conséquence, une accessibilité facile pour les terroristes ou les auteurs d’assassinat. 

C’est d’ailleurs ce qui est mentionné dans la lettre ouverte de 2015 contre les armes autonomes dont des signataires ne sont autres que Stephen Hawking et Elon Musk.

5. PERTE DE CONTRôLE

cancel (2)

Cette dernière thématique est un réel danger puisqu’on peut craindre que l’Homme se laisse surpasser par la machine, telle est l’alerte de l’astrophysicien Stephen Hawking face à l’IA. En effet, les êtres humains rencontrent une croissance biologique lente à la différence des machines qu’ils développent. Ce facteur induit donc, que l’Homme ne pourra vaincre la puissance d’une IA. 

Le cas suivant se pose également : lorsqu’une intelligence artificielle se retrouve confrontée à deux situations différentes, laquelle est à privilégier ? Peut-elle analyser les risques pour les deux cas ? Si l’Homme estime après coups, que l’IA s’est trompée, qui en est responsable ?

ET VOUS, QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Répondez en commentaire 😉 

Suivre:

1 Commentaire

  1. Cantant
    10 mars 2019 / 10 h 28 min

    Ça n’existe pas déjà, en tout cas Big Brother et ses sbires sont à l’œuvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.